Je me "baladais" sur Instagram à épier tendances et styles de la saison, à admirer des oeuvres d'artistes ainsi que des photos.

Soudain mon regard s'est arrêté sur cette photographie, une oeuvre de Banksy où le modèle prend la pause devant un mur gris.

ZACK_BANKSY_BUTTERFLY_GIRL_SUICIDE[1]

 

 

Admirative et interloquée, j'ai voulu en voir plus. Je suis allée sur le profil nommé Daudea. On y trouve un univers où se mèlent à la fois street art, peinture, romantisme, poésie avec en fond THE WALL.

 

RORO_YEEZY_(2_sur_2)[1]

 

MICHAEL_ANGE_ET_MEDHI_(1_sur_2)[1]

 

 

 

J'ai décidé de prendre contact avec l'artiste. Quelle surprise lorsque j'ai réalisé qu'il s'agit en réalité d'un duo.

Me voici partie à la rencontre d'Alexandre et Zackary #aucoindela... 99ème.

 

 

Qui êtes vous ?

Je m'appelle Alexandre, j'ai 27 ans. Actuellement j'occupe le poste de chef de projet community management chez BonneGueule. Mon parcours est relativement atypique c'est à dire que j'ai commencé par un BAC STI génie électronique pour intégrer une école d'ingénierie aéronautique et spatiale. Par la suite, j'ai intégré un DUT génie électrique et informatique industrielle pour finalement m'orienter en filière commerciale via un IUT technique de commercialisation. A ce jour, je suis diplômé  d'un Master en "marketing stratégie" à Sup Career.

Je suis touche-à-tout. J'aime dessiner, cuisiner, effectuer des travaux en tous genres et surtout prendre des photographies de mon entourage. L'idée étant de faire ressortir la personnalité que je perçois chez eux.

 

IMG_3933

 

 

Je m'appelle Zackary. J'ai 24 ans. Je suis rédacteur mode. Gamin je voulais être avocat ou Président de la République. D'une façon ou d'une autre, j'ai toujours aimé manipuler les mots. Malgré tout, j'ai fait un BAC S - avec des parents qui rêvaient que je devienne médecin. Diplôme en poche, je me suis tournée vers des études de communications, où l'on trouve ce coté littéraire. L'année dernière, j'ai obtenu mon Master en "stratégie et conseil en communication".

Aujourdhui, je travaille dans un milieu ou je mêle écriture et mode : deux activités qui me passionnent.

 

MEUDA 2017 V2-08751

 

 

Quelles sont vos origines ?

A : Je suis d'origine française avec un métissage espagnol, italien et vietnamien.

Z : Mes parents sont algériens. J'ai une double culture qui m'inspire.

 

Si vous deviez vous définir en 3 mots ?

A : Souriant, ouvert, autodidacte

Z : Rêveur, tenace, différent

 

 

Où puisez vous votre inspiration ?

A : Pour Daudea_the_wall , je puise mon inspiration de mes envies, de mon mood de l'instant. Pour le site Zackarium, c'est une inspiration commune même si c'est Zackary qui me donne le fil conducteur à travers ses textes.

Z : De mon vécu, d'une certaine façon.

 

Quels sont le ou les artistes dont vous admirez le travail ? 

A : Spontanément, je te répondrai que je n'en ai pas.

Réflexion de quelques minutes... Takeshi Kitano. Cet artiste me fascine par son authenticité, son charisme

Z : Pour commencer, je dirais Robert Mapplethorne. J'aime cet artiste pour sa façon de mener sa vie. Il a créé sa propre voie. Baudelaire. Ca fait cliché, n'est-ce-pas ? C'est un artiste brillant. Je suis fasciné par ce poète dont la plume retranscrit la douleur, la tristesse, le sentiment humain. J'y trouve une sorte de confort. Alexander McQueen. Ce créateur de mode réalisait non pas des défilés mais des performances artistiques. La profondeur de son imagination me fascine.

 

IMG_4015

 

 

Que trouve-t-on dans votre playlist ? 

A : Musicalement, je suis ouvert à tout. Dans les transports et au bureau, j'ai tendance à favoriser le rap ou le hip-hop. Quand je travaille sur mes photos, j'écouterai de l'électro house comme The Blaze, Valentin stip. Je me sens plus créatif.

Z : Dans l'intimité de ma playlist, c'est 95% de femmes. On y trouve beaucoup de rap anglais ou US - dont Denzel Curry, l'un des seuls hommes que j'écoute - et de l'indé. En ce moment, j'écoute Vaults en boucle.

 

Comment décririez-vous votre univers ? 

A : Je fais les choses comme je le ressens, comme ça me vient, en fonction de mon humeur du moment. Je m'alimente de mes souvenirs également. Mon univers est un ensemble de reliques, de pensées... Par exemple, mes photos inspirées des oeuvres de Dali ou de Banksy sont rattachées à des souvenirs personnels. L'idée initiale de Daudea-the-wall était d'immortaliser par le biais de la photographie, un souvenir de mes amis qui passent devant le mur de mon salon. Plus tard en regardant ses photos, je me dirais avec le coeur chaud " putain, j'en ai connu du monde"

Z : Mon univers est romantique dans le sens littéraire, noir mais brillant. C'est une synthèse de chose qui ne sont pas forcément cohérentes. J'essaie de me nourrir de tout ce qui m'entoure et de me l'approprer. Mon univers est en mouvement.

 

Comment en êtes-vous venus à créer la page Daudea et le site Zackarium ?

Z : En réalité, l'idée de Zackarium est venue bien avant nos pages Instagram. Cela fait longtemps que j'écris et Alex m'a toujours poussé à partager mes textes, ce que je n'avais pas osé faire. Parallèlement, on avait cette envie de travailler ensemble, créer un projet alliant nos manières de percevoir les choses. On s'est penché sur plusieurs pistes et avons imaginé des dizaines de scénarios différents, mais aucun ne nous séduisait totalement.

En fin de compte, la formule s'est imposée naturellement. Moi à la plume, lui à l'appareil... Puis on se retrouve à mi-chemin pour créer une vision commune. En un sens, c'est autant une affaire d'art que d'amitié. 

En attendant le lancement du site, on s'est amusé sur Instagram. Mais je vais laisser Alex t'en parler...

 

IMG_0075[1]

 

 

A : J'ai utilisé les pages instagram Daudea et Daudea_the_wall comme  tests. C'était une manière de savoir si j'etais capable de faire quelque chose d'intéressant. Etais-je assez créatif ? Suis je un minimum légitime et apprécié ? le but étant de savoir si j'étais capable de faire des photos pour le projet Zackarium. Puis un jour, j'ai acheté mon premier appareil photo ; un petit compact semi pro. Le site Zackarium est un aboutissement de ces deux comptes.

 

 

IMG_0171[1]

 

 

Avez-vous des projets pour l'avenir ?

A et Z : oui mais vous le découvrirez prochainement.

 

Votre couleur préférée ?

A : Verte

Z : Noire

 

 

Que dire et retenir de cette rencontre ?

 

J'ai aimé et apprécié ce premier contact. Alexandre est une personne discrète, souriante et chaleureuse. Zackary est quant à lui le poète. Dans Zackarium, ses poèmes se présentent comme de brèves nouvelles inspirées d'un fait divers, des "choses vues", des fictions fantastiques etc. Son être et son attitude est un paradoxe entre  grâce et noirceur.

Je vous citerez ceci : "L'artiste n'est artiste qu'à la condition d'être double et de n'ignorer aucun phénomène de sa double nature." Zackary et Alexandre vous embarquent dans un univers complexe, ambiguë, riche qui reflète leurs personnalités complémentaires et contradictoires. Ils vous emmènent au coeur de la création à travers leurs photos et leurs poésies... telles du Baudelaire.

 

DSC02632